Publié le : 18 novembre 20194 mins de lecture

Pour lire l’avenir, la Bactromancie est l’un des arts divinatoires qui se pratiquent facilement. Il suffit de jeter des bâtons étant donné que c’est avec de petits morceaux de bois que se pratique ce jeu. La Bactromancie est adoptée depuis bien longtemps. Les livres d’histoire des arts divinatoires parlent même des Tatars, de l’empire Romain et de la Perse.

La Bactromancie dans les arts divinatoires

La Bactromancie est une méthode antique de géomancie. Comme vous auriez pu le lire ailleurs, elle n’utilise pas l’étude de crapauds et de grenouilles pour la prédiction du temps qu’il fera. Son support est plutôt avec des bâtons. C’est de son patronyme « Bactro » que vient l’erreur, ce dernier venant de l’ancien grec « Batrakhos » qui veut dire « Bâton » mais pas « Batracien ». Pas célèbre et presque omise, dans les arts divinatoires, la Bactromancie est une mancie très archaïque. En voyance, elle offrait aussi un excellent support divinatoire. Le principe de la Bactromancie est simple. Avec un simple jeu de « Mikado », vous pouvez la jouer chez vous. Pour la pratiquer, deux méthodes existent.

Les deux méthodes de la Bactromancie

La première méthode, appelée hexagrammes, requiert de nombreux petits bâtons qui seront jetés d’une manière distinctive pour qu’ils marquent au sol des « hexagrammes ». Chacun de ces derniers va alors correspondre à un présage ou un augure bien déterminé et éprouvé par le « Bactromancien ». Ce procédé ressemble bizarrement au célèbre « Yi-King » qui sollicite aussi des hexagrammes se rapportant aux arts divinatoires transcrits dans le célèbre « Livre des mutations ». La seconde méthode est un peu semblable à la première. Mais ici, il n’y a pas de façon distinctive pour que le lancement des bâtons s’apparente à un hexagramme et il n’y a pas non plus de détermination pré-transcrite sur l’explication à fournir. Le bactromancien jette les bâtons et en explique les formes qu’il y voit. Cette méthode s’apparente  à la « Acutomancie », un procédé analogue, avec utilisation d’aiguilles.

Concrètement, comment se pratique la Bactromancie ?

Pour pratiquer cette technique faisant partie des arts divinatoires très anciens, avec un morceau de bois vert, il suffit d’enlever l’écorce de l’une des faces et ce, sur la longueur entière. Il faut toutefois avoir 02 faces, voilà pourquoi l’utilisation d’une pièce de monnaie est aussi possible, à la place d’une baguette. La baguette sera donc lancée en l’air 02 fois et laissée tomber par terre. Si la face n’ayant pas d’écorce est montrée suite au premier jet et qu’au second, la face couverte d’écorce est montréele présage est fortuné. Par contre, celui-ci est funeste si suite aux deux jets, la baguette tombe sur le côté où il n’y a pas écorce.